Quelles sont les sources de financement d'une start-up ?
Start-ups

Quelles sont les sources de financement d’une start-up ?

L’émergence d’une start-up constitue une priorité majeure aux yeux de tout entrepreneur. C’est pourquoi beaucoup d’entrepreneurs préfèrent recourir plus souvent à une source de financement adéquat. Si vous êtes concerné, découvrez dans cet article quelques sources de financement fiables d’une start-up. 

Le financement par flux de trésorerie 

L’option la plus courante en termes de financement d’une start-up est l’autofinancement. Pour le développement durable des jeunes entreprises, l’apport de capitaux par l’entrepreneur en personne ou par ses collaborateurs permet d’investir dans les start-ups. D’un autre côté,  cette forme d’investissement peut également prendre en compte des biens matériels ainsi que ceux qui ne le sont points ( biens immatériels). Dans ce car, il s’agira d’un financement en nature. Cette source de financement d’une start-up dépend en l’occurrence de la rentabilité interne de l’entreprise. Ceci permet de pallier en partie, les risques d’endettements financiers. Toutefois, d’autres alternatives de financement peuvent être envisagées en cas de besoin.

Les aides familiales et/ou amicales

La «love money» apparaît comme une source de financement liée au cadre familial ainsi que celui amical. Si votre projet d’entreprise s’avère prometteur alors l’entourage peut souhaiter donner un coup de pouce financier pour l’émergence rapide de votre start-up. L’avantage de cette forme de financement réside dans le délai de remboursement qui est relativement moins pressant. De plus, vous n’aurez pas à vous soucier d’un taux de rémunération (intérêt) du prêt. Par ailleurs, puisqu’il s’agit ici d’une aide familiale et/ou amicale, il serait beaucoup plus civilisé d’informer ces derniers des chances douteuses qui pourront freiner le délai de remboursement. Cela vous permettra d’établir une relation de confiance absolue avec vos proches. Ainsi, votre start-up pourra en profiter pour son ascension.

L’emprunt bancaire et les financements publics 

La source de financement d’une start-up généralement connue de tous est le prêt bancaire. C’est une forme de financement sûr pour la création d’une start-up. Cependant, cette méthode de financement n’est pas accessible à toutes les start-ups. Ceci, en raison des conditions à remplir avant l’acquisition du crédit. Les structures bancaires exigent en particulier du fondateur de l’entreprise en besoin financier, une partition minimale de frais obligatoires à verser ( une garantie). Après l’emprunt, vous devez respecter le délai de remboursement fixé par la banque ainsi que le paiement intégral des intérêts.

Outre les financements bancaires, vous pouvez aussi bénéficier des aides publiques pour la mise en marche de votre start-up. En effet, les structures de financement public sont légion. Vous pouvez donc bénéficier de l’aide de l’ARE en cas de chômage, du CIR et du CII pour une aide fiscale et sociale dans la création de votre start-up. Le BPI et les dispositifs régionaux pourront également vous accompagner financièrement dans la création de votre start-up. 

Le crowdfunding et le financement par les actionnaires privés 

Encore appelé financement participatif, le crowdfunding représente une source d’aide au financement d’une start-up. Ici, l’entrepreneur rédige un projet convaincant qu’il pourra exhiber sur une plateforme en ligne. Si votre projet est bien rédigé, vous pourrez séduire l’esprit de plusieurs investisseurs qui viendront vous faire des dons ou des emprunts remboursables. Vous pouvez, de même opter pour le financement des actionnaires privés. Ceux-ci vous accompagnent dans le démarrage de votre start-up grâce aux aides financières et les conseils d’orientation à la création d’une start-up. 

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.